lundi, juillet 18, 2005

Là où le bas blesse.

J'étais toute contente de pouvoir revenir de mon week end du 14 juillet avec une magnifique photo de mon pull Noro terminé. Et en effet, mon pull est terminé. (pardon la photo est pas terrible...)



Un petit détail, là, sur le raglan : mes premieres torsades. (j'en vois qui rigole.)



Mais là raison du titre de mon post, est un défaut majeur dans le bas de mon pull, qui fait un gros bec ridicule, la faute à une augmentation plus qu'aléatoire. ( j'ai du regarder Angélique Marquise des Anges de manière un peu trop intense à un moment crucial, mais qui l'était aussi malheureusement pour mon tricot). Le résultat est vraiment moche:

Attention, il ne s'agit pas d'une couture de Gansey invisible ou d'un bec d'épaule indecelable ( Quelqu'un se reconnait?!), mais bien d'un vrai défaut qui se voit...



Il ne me reste plus qu'à découdre un bord et recoudre à une maille de plus du bord. J'espère juste que le tout ne va pas avoir l'air de travers...

Comme un malheur de vient jamais seul, j'ai du travail. Beaucoup. Je vais passer des vacances horribles à suer son mon ordinateur pour pondre des niaiseries pendant que tout le monde sera à la piscine. Et basta les aiguilles. J'aurais surement des crampes aux doigts de toute façon, à cause de l'ordinateur.
Reste quand même que "tricot du soir, espoir", je vais emporter dans mes valises de quoi me faire quelques ouvrages. Et là, j'ai besoin de votre aide pour choisir. En gros :

- soit je termine Marianne, qui ne me sera pas très utile à Noël, et qui attend une manche et un devant, mais me demande une attention peu compatible avec des soirées entre amis.
- soit je commence le cardigan Noro,
- soit (et oui, j'ai craqué)... je prends trois nouvelles pelotes de KSH roses pour me faire le joli gilet Elle Tricote.

Le plus raisonnable, ce serait Marianne. Sinon il va croupir dans mon sac jusqu'au printemps prochain, ou retourner en pelote, ce qui serait dommage, vu que je me suis saignée aux quatre veines pour son éducation. Mais le cardigan Noro est à tomber, et le gilet en KSH sera surement vite fait. Et puis c'est le genre d'ouvrage avec lequel on peut faire semblant de suivre la conversation pendant de café sans lacher des "tais-toi, je compte!" tout à fait déplacés quand on est invité.
Alors voilà, c'est vous qui décidez, je lance un post à la mer.
Et pour celle qui y sont, bonnes vacances.