jeudi, novembre 03, 2005

Rapport N°6954

Rapport n° 6954 de l’agent 007mm.
Mission : Entrisme au Club de la Chance.

Début du rapport-------------------------------
---------------------------------------------------
Les individus du club dit « de la chance », pour la majorité de sexes féminins, se sont retrouvés dans un loft de la proche banlieue parisienne.

12H47 : J’arrive sous couverture. Je prétends être une certaine S. Je suis censée avoir un Blog (sorte de site internet basic pour civil ) de tricot. La veille, il m’a fallu étudier, en plus de mon profil, les points de tricots. Ça m’a pris la nuit. Mon conjoint était furieux… Je m’égare…

Le suspect nommé N. m’ouvre la porte. Elle ne semble pas nerveuse, ses complices non plus. Je note que l’un des complice a une coupe élaborée et est de taille extrêmement réduite. Elle me fait des sourires. Peut-être pour me distraire : je reste sur mes gardes. Je propose juste de lui donner un peu de son repas, pris sous forme de liquide, (ça me rappelle « Tempête du désert »). Le complice me regarde et ne mange plus. Le complice sent bon, a la peau douce. Je songe à enlever le complice. Je ne suis pas habilitée à ce genre d’opération. Hum.
L’autre complice de taille plus importante, semble ne pas prendre part à la réunion du Club sus –nommé, mais grâce à mes années de services, je ne suis pas dupe. Il écoute tout ce qui se dit.

12H55 : Le Bureau avait préparé pour moi un sac contenant des objets ad hoc. Une fois dans les mains de N. ils sont observés sous différents angles. Elle me donne de précieux conseils de couture et utilise à très bon escient une machine qui chauffe le tissus pour le rendre plat. Nous n’en avons pas de pareil au Bureau. Ses conseils me permettront de mettre un peu de gaieté dans la pièce à vivre des agents 00mm.

13H06 : Le suspect est démasqué ! N. cache bien , comme le pensait le Bureau
UN MAGASIN DERRIÈRE UN RIDEAU. Tissus, feutrine, laine et objets manufacturés… Il y a bel et bien un commerce parallèle dans ce lieu !

13H08 : Alors que j’attendais l’arrivée de ma collègue 008mm, arrive la dénommée C., suivie de près par C2.. Serait-ce un guet à pend ? Je garde une main sur mon arme 3,5mm. Je m’inquiète pour ma collègue.

13H44 : Nous savourons des mets qu’on ne mange pas souvent à la cantine du Bureau. C’est très bon. Il y a du chocolat et des gâteaux. Sur que l’agent Q va me faire faire deux heures de courses demain pour perdre les kilos superflux que tout agent se doit d'éliminer avant sa prochaine mission. Me voilà bien.

14H02 : Comparaison est faite de nos diverses manières de tricoter. Heureusement, il semblerait que chacun ait la sienne. Je ne suis pas démasquée !

15H28 : Après des discussions sur les enfants, le tricot, les blogs, la vie…je décide de quitter le Bureau, et de me ranger dans le camp adverse, sus-nommé. Je me fous de ce qui est arrivé à ma collègue. Et de mes kilos superflus.-------------
------------------------------------------------------------
Fin du rapport.